Mélilot : la toile.

C’est le deuxième patron Deer and Doe que je m’offre ; il s’agit de Mélilot, une chemise cintrée avec des pans arrondis.

L’avantage de ces patrons indépendants, c’est qu’on peut envoyer un mail à la créatrice pour lui demander des précisions ou des informations supplémentaires ; en plus il y a un blog avec des tutos pour aider à la réalisation ; c’est vraiment très bien.

Mon projet était de coudre la toile (le brouillon pour les non initiés) et qu’accessoirement cette toile soit portable, donc avec pas trop de défauts trop visibles. Pour ce faire, j’ai utilisé un coupon rapporté des Coupons St Pierre, ce gros Vichy rouge et blanc. C’est du coton, donc facile à travailler et peu cher. D’après Clément, ce tissu évoque COCHONOU…

Je pourrai donc aller vendre au rayon charcuterie…

J’ai décalqué le patron en taille 42, en déplaçant les pinces de poitrine de 2 cm vers le bas et en raccourcissant de 2 cm au niveau de la ligne de taille (je mesure 1m63). J’ai aussi recoupé 1 cm tout le tour de l’emmanchure car je la trouvais un peu serrée à l’essayage. Je n’ai mis que 5 boutons.

J’ai particulièrement soigné les finitions : coutures anglaises, surpiqûres, alignement des carreaux.

Une fois le vêtement fini, j’ai prévu les ajustements pour une prochaine version : il vaut mieux laisser les pinces de poitrine comme sur le patron ; je devrai grader pour que le tour de hanches soit en taille 40 ; je remplacerai le mini ourlet du bas par un biais invisible, qui sera plus régulier.

Au final, ce vêtement m’a coûté 10 € seulement : 4 € de tissu, 3 € de fil et 3 € de boutons. Je ne compte pas le patron que je vais réutiliser plusieurs fois : version à manches longues , sûrement une robe chemise et probablement une version à mancherons avec du joli tissu Agnès B. C’est une chemise très confortable et bien agréable à porter.

Bonne semaine et profitez de l’instant présent.

8 réponses sur “Mélilot : la toile.”

  1. Il ne faut jamais écouter les commentaires de la gent masculine! Tous des ignares, ils ne ratent jamais une occasion de se moquer! Ton chemiser est parfait, assorti à tes lunettes qui plus est! J’ai hâte de voir les prochaines versions.

    1. Merci pour tes encouragements. Je n’ai, hélas, pas d’exemplaire féminin à la maison. Il faut donc que je fasse avec mes 2 hommes ; ils sont très sympas, mais ils ne connaissent pas grand chose en couture.

  2. Eh bien ta toile est tout à fait portable !
    Je n’avais pas fait le rapprochement avec Cochonou mais maintenant que tu en parles, moi ça m’évoque plutôt Belle des Champs, avec un jean et une perruque blonde et des nattes 😉

    1. Tu as bien raison ! En plus, cette chemise est très confortable et tout à fait adaptée aux petites randonnées (elle couvre bien le cou et les épaules, très exposés au soleil quand on marche). Merci de ta visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *